Pourquoi investir dans un TBI ?

L’utilisation des technologies interactives a totalement révolutionné l’animation des différentes rencontres. Que ce soit pour une réunion d’entreprise ou pour une session de cours, ces outils permettent la participation effective des participants. On note depuis quelques années la prolifération des équipements interactifs. De nombreux usagers en viennent à se demander quelles sont les options les plus judicieuses qui s’offrent à eux. Voici tout ce qu’il faut savoir !

Le déclin du TBI face à l’écran interactif

TBI mobile

Le constat fait depuis l’avènement des écrans interactifs est que ces derniers semblent prendre l’ascendant sur les tableaux blancs interactifs. Cet état de chose se justifie d’ailleurs sur plusieurs plans. Les écrans interactifs semblent plus pratiques car ils intègrent directement des appareils intelligents comme les tablettes, et autres smartphones. Ce qui n’est pas forcément le cas du TBI qui est composé en réalité d’un tableau et d’un projecteur connecté à un ordinateur. La portée du projecteur est d’ailleurs réduite.

De nombreuses personnes peuvent travailler simultanément sur les écrans interactifs (32 contacts autorisés) contrairement au TBI qui n’accepte que deux points de contacts. Le TBI fonctionne avec la lampe de son projecteur qui a une durée de vie comprise entre 2000 et 5000 heures. A contrario, l’écran interactif ne nécessite pas de lampe, et il a une durée de vie estimée à environ 50000 heures. Au fur et à mesure de l’utilisation du TBI, la luminosité baisse alors que celle de l’écran interactif reste inchangée durant toute la période de son utilisation.

De plus, l’écran tactile se nettoie facilement alors que le TBI nécessite beaucoup d’entretien pour tenir dans le temps. Lors de l’utilisation du TBI, les ombres peuvent perturber le champ de vision des auditeurs alors qu’avec les écrans interactifs ce problème ne se pose guère. Ces mêmes écrans ont une meilleure résolution (HD: 1920 x 1080, UHD: 3840 x 2160 ) alors que les TBI qui ont une définition maximale de 1280 x 800. Tous ces éléments combinés expliquent pourquoi les TBI dans leur forme générale se retrouvent dépassés par les écrans interactifs.

Le TBI eBeam Edge +

Un regain d’intérêt pour le TBI mobile

Le désintérêt constaté pour les tableaux blancs interactifs n’est visiblement pas total, car les versions mobiles semblent tenir la cadence. Cette situation peut se justifier par le fait que les TBI mobiles possèdent des attraits non négligeables. En dehors de leur aspect portatif, les tableaux interactifs mobiles s’utilisent avec des supports variés. Ils fonctionnent même sur des murs blancs ou tous les autres supports qui offrent de la visibilité. Grâce aux capteurs qui les équipent, les TBI mobiles enregistrent toutes les actions effectuées avec le stylet qui est plus précis.

Cela épargne les auditeurs des prises de notes intempestives et facilite la rédaction des comptes rendus. Ce même capteur bien positionné permet d’utiliser doublement le tableau dans la limite de 5 mètres de largeur. Une partie sera destinée à l’usage tactile, et la seconde à l’utilisation du marqueur avec la même possibilité d’enregistrement. Il existe désormais des TBI mobiles qui sont complètement autonomes avec une batterie, et qui possèdent l’option “ sans fil”. Le tableau blanc interactif eBeam est équipé d’un logiciel interactif qui rend son utilisation très intuitive. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles elle est l’une des plus utilisées dans les écoles.